Quel écosystème en 2020 pour répondre aux enjeux IT ?

1 Oct,2020 | Cloud, Décryptage, IT consulting

Qu’est-ce qu’un écosystème pour une société de services, quelle valeur pour le client ?

Un véritable écosystème est composé de partenaires, non seulement compétents, mais également avec un niveau de relation nous permettant de les solliciter très en amont du projet, dès la phase de qualification. Cela permet notamment d’identifier des risques et des contraintes que le client n’a pas vu et que nous, Okam seul, ne pourrions pas suffisamment bien appréhender. C’est ce qui nous permet, au final, d’assurer notre mission en proposant au client une réponse adaptée à ses besoins métiers, sa culture, sa maturité et ses budgets.

Outre les classiques partenaires techno, Okam développe des relations étroites avec des partenaires métiers. Ceux-ci connaissent des solutions spécifiques et apportent une valeur ajoutée métier nécessaire pour construire et opérer des solutions comme par exemple dans les secteurs pharma ou finance.

Lorsqu’une banque nous sollicite pour infogérer son informatique, il est indispensable d’avoir une bonne compréhension des problématiques de compliance. Respecter les normes FINMA a clairement un impact sur la façon de construire et opérer une solution métier.

Nos clients du retail qui nous confient l’infogérance d’une solution e-commerce attendent de notre part une recommandation en matière d’infrastructure. Comment faire la bonne recommandation et garantir la bonne qualité de service sans s’appuyer sur les volumes de données, pics de charge… ? Dans ce cadre, typiquement, nous nous appuyons sur des acteurs spécialisés qui font partie de notre écosystème.

Dans un autre domaine, la GED, nous collaborons étroitement avec notre partenaire qui est au cœur des préconisations. Au final, nous prenons en compte les contraintes de volume, de capacité de traitement, de protection de données et de redondance, pour nous positionner comme chef d’orchestre du projet et aller jusqu’à opérer la solution.

 

Quels sont les leviers d’un véritable écosystème ?

Pour ne pas rester dans la simple déclaration d’intention ou stratégie d’affichage et que cette approche fonctionne parfaitement au service des clients, quelques leviers sont à bien appréhender :

  • Le sourcing des bons acteurs

Rien de plus facile aujourd’hui que de démarrer un partenariat avec un acteur technologique. Cette facilité comporte un travers : se transformer en catalogue de revendeur. Le sourcing des bons acteurs doit s’attacher à maintenir une cohérence entre les solutions, sélectionner des technologies que l’on maîtrise, être en mesure de suivre les évolutions.

Pour que l’écosystème apporte une réelle valeur au client, il est important de sélectionner des acteurs qui sont de véritables référents incontournables sur le domaine, que ce soit technologique ou métier.

  • L’articulation d’une proposition de valeur pour le client

Lorsque l’on monte un partenariat, il faut penser proposition de valeur. Et lorsque l’on parle de proposition de valeur, il s’agit bien de la proposition de valeur commune, construite avec l’écosystème, pour le client.

Le client, de son côté, doit percevoir l’écosystème auquel il va avoir accès à un « Bus d’entreprise » auquel il va se connecter pour répondre à ses différents besoins . Typiquement, avec nos partenaires, nous participons ensemble aux phases de qualification, ce qui nous permet de recommander et déployer la bonne solution plus rapidement pour le client.

  • Plus que du management… une véritable gouvernance

Au-delà d’un contrat ou d’un SLA bien monté, il faut mettre en place une véritable gouvernance de l’écosystème. C’est ce qui permettra d’anticiper les différents choix, une fois encore dans l’intérêt du client. Le but n’est pas de gérer des ressources et des affaires, mais d’être capable de réellement s’engager pour les clients.

  • De l’agilité au quotidien pour créer et faire évoluer les solutions

Une fois l’écosystème mis en place, il faut veiller à ne pas rester statique et toujours être en mesure de challenger les solutions. Intégrer un nouvel acteur dans l’écosystème ne signifie pas nécessairement considérer 100% de sa proposition de valeur. Ceci nécessite une véritable confiance entre les équipes pour être capable de faire des choix guidés par la satisfaction du client et non pas la volonté de présenter toute son offre.

  • Garder la capacité d’innovation

Au final, un écosystème ne doit pas se traduire par un modèle de service sur catalogue. Il est nécessaire de garder les yeux ouverts au quotidien, être en veille permanente pour challenger tel ou tel choix. Une fois encore ceci passe par une véritable confiance entre les personnes.

  • Transparence et communication au quotidien

Cette gestion globale de l’écosystème nécessite une démarche globale de transparence que ce soit en interne ou vis-à-vis du client.

  • Une équipe aux compétences et à l’état d’esprit adaptés à ce fonctionnement

Développer et entretenir un écosystème de ce type est très exigeant. Pour que cela fonctionne, il est nécessaire de l’intégrer dès le recrutement et ceci à tous les niveaux : Consultants, Architectes, IT Specialists. Même lorsque nous cherchons un profil très pointu sur un domaine donné, nous nous assurons que la personne aura la curiosité et l’état d’esprit pour s’intégrer totalement dans cette démarche.

Vous souhaitez aller plus loin ?

Bénéficiez de notre expertise pour auditer, challenger vos choix et solutions technologiques.

Autres articles

Service managés : le modèle Okam

Service managés : le modèle Okam

Guillaume Bottollier nous explique dans cette vidéo comment sont abordées les mandats de services managés chez Okam. Découvrez son interview. ...

La cybersécurité dans l’ADN Okam

La cybersécurité dans l’ADN Okam

L’approche « security by design » ne se limite pas uniquement à la conception de solutions techniques mais doit être prise en compte dans tous les...