Service managés : le modèle Okam

5 Nov,2021 | IT consulting

Guillaume Bottollier nous explique dans cette vidéo comment sont abordées les mandats de services managés chez Okam.

Découvrez son interview.

 

Quel est le périmètre d’une mission de services managés proposée par Okam ?

Aujourd’hui, la plupart des PME que nous rencontrons attendent de leur prestataire IT, au-delà de la simple prise en charge de leur système IT, les réseaux, les serveurs, une vraie prise en compte et une gestion complète de leur écosystème IT.

Cela va jusqu’à assurer la gestion de projets avec tous les prestataires connexes, comme les intégrateurs ou éditeurs de logiciels métier, les opérateurs et ça va parfois jusqu’à se coordonner avec un électricien ou une régie.

Ensuite, en parallèle de ce rôle de coordinateur, nous devons nous montrer proactifs, notamment sur des sujets tels que la cybersécurité. Par exemple, conseiller et accompagner, sur l’implémentation d’une stratégie de sécurité, appliquer dans des délais très courts, des patchs sur des vulnérabilités et former les utilisateurs sur les bons réflexes et usages à avoir.

Enfin, nous devons amener à nos clients une réflexion globale sur des éléments structurants, notamment sur les aspects cloud, à savoir est-ce qu’il faut tout externaliser ou garder tout ou partie de ces services en interne?

Ceci étant dit, il faut toujours être pertinent sur l’ensemble de ces sujets par rapport aux besoins de l’entreprise et ses moyens, à son secteur d’activité ou encore à ses contraintes de régulation.

< >

Concrètement, comment abordez-vous ce type de mission ?

Alors, concrètement, être un partenaire d’une entreprise dans le domaine de l’IT, ça se traduit de trois façons.

Premièrement, accompagner les utilisateurs dans leur quotidien par notre support à distance ou par de la présence sur site, en étant efficient et réactif. Chez Okam, nous portons également une grande attention quant à l’optimisation de l’utilisation des outils actifs, afin d’amener cette efficience aux utilisateurs.

Deuxièmement, c’est avoir une fine connaissance de nos clients, afin d’être force de proposition pour une amélioration continue et se montrer proactif, comme expliqué précédemment. Nous sommes très moteurs sur l’évolution de l’écosystème IT, pour éviter que tous les 4 ou 5 ans, le système soit totalement obsolète et nécessite un lourd investissement pas forcément anticipé.

Et enfin, mettre un point d’honneur à proposer à nos clients des technologies souvent réservées aux grands comptes.

Pour cela, il faut trouver le bon équilibre coûts-bénéfices pour une PME.

On peut citer par exemple, l’implémentation de la solution de MDM Microsoft Intune, qui facilite et sécurise la gestion des postes, sans pour autant devoir implémenter un logiciel coûteux et complexe.

Aujourd’hui, on peut donc dire qu’un prestataire IT doit s’engager comme un partenaire qui va participer à la croissance de ses clients et non plus simplement comme un fournisseur de technologies.

Vous souhaitez aller plus loin ?

Bénéficiez de notre expertise pour auditer, challenger vos choix et solutions technologiques.

Autres articles

Comment choisir un partenaire IT ?

Comment choisir un partenaire IT ?

Un dénominateur commun aujourd’hui : des décideurs sous contraintes fortes L’époque où un budget, parfois confortable, alloué à un projet unique...