Transformation digitale des PME : L’architecte d’entreprise au cœur du dispositif

13 Mai,2022 | IT consulting

Avec une informatique de plus en plus indispensable et totalement intégrée dans le quotidien de l’entreprise, une approche purement technologique, même complétée de services classiques de déploiement, maintenance, mises à jour ou support, n’est plus suffisante.

De fait, un profil de consultant, auparavant plutôt cantonné au monde des grandes organisations, tend à faire son apparition au sein des PME : « l’architecte d’entreprise ». Est-ce vraiment nouveau ? Quelle est la réalité de ce rôle ? Quel est le profil idéal ? Interview croisée avec Marc Chikhani et Cyril Jourdain qui nous exposent leurs points de vue.

En quoi le rôle d’architecte d’entreprise devient-il une nécessité pour certaines PME ?

Hervé Laborde, directeur administratif et financier d'Elite-Rent-a-Car

Marc Chikhani, Directeur, Okam

Marc – « Bien souvent nous sommes sollicités par des PME ou des multinationales sur des sujets ponctuels : mieux collaborer, sécuriser des données ou transactions, permettre aux équipes de partager des informations métiers. Des questions qui peuvent paraître banales mais qui, en réalité et ceci même pour des entreprises de quelques dizaines de collaborateurs, exigent d’être abordées de façon plus transversale qu’il n’y parait. »

Cyril – « Ces mandats nous amènent à étudier le fonctionnement de l’entreprise, à examiner les processus en place et souvent à les remettre en question. La situation est assez nouvelle pour les PME car aujourd’hui plus que jamais l’informatique devient un rouage critique de leur bon fonctionnement et développement »

Marc – « Nous faisons le constat que la plupart des entreprises n’ont pas conscience que les besoins les plus élémentaires nécessitent souvent une réponse qui va au-delà de la technologie. En effet, aujourd’hui plus que jamais, l’analyse doit précéder la technique. » 

Pouvez-vous nous donner des exemples concrets ?

Cyril – « Je pense à l’un de nos clients qui dispose de points de vente. Sa problématique initiale était de mettre en place un dispositif de traitement de la donnée client. Derrière cette demande, se cache un véritable besoin de pilotage des activités couplé à une nécessité de pouvoir prendre des décisions. A partir de ce constat, il est apparu nécessaire de qualifier la nature des informations et la fréquence de leur remontée. Se contenter de collecter de la donnée sans la mettre en miroir d’un objectif d’affaire aurait fait passer le client à côté d’un sujet stratégique inhérent à son modèle d’affaires ».

Hervé Laborde, directeur administratif et financier d'Elite-Rent-a-Car

Cyril Jourdain, Enterprise architect, Okam

Marc – « A la différence des grands groupes, les PME ne disposent pas de collaborateurs qui sont capables d’avoir cette vision globale. Nous avons proposé à notre client un architecte d’entreprise pour mener une mission à base d’analyse, d’entretiens et de workshops. Ces échanges ont permis d’identifier des besoins, mais aussi des solutions comme un modèle de reporting spécifique permettant de descendre au niveau du comportement de leurs clients : fréquentation sur le POS, habitudes d’achats, etc. »

Cyril – « Dans un autre domaine d’activité, nous sommes intervenus chez un client du domaine fiduciaire qui souhaitait mettre en place un outil pour optimiser sa gestion documentaire et automatiser certaines tâches. La solution la plus pragmatique eut été de proposer un outil de gestion électronique des documents (GED). Cependant, cette approche ne répond qu’à une partie du problème. Pour arriver à la réponse idoine il faut comprendre les activités de l’entreprise, les différents pôles d’activités qui la composent et les métiers qui en assurent le fonctionnement. S’imprégner de l’activité de son client c’est acquérir un niveau de réponse plus fin ».

 

Quel est le profil d’un architecte d’entreprise ?

Cyril –  « Un architecte d’entreprise est un profil hybride avec une expérience riche permettant de rapidement s’immerger dans les métiers de l’entreprise. Une bonne base technique est nécessaire afin de faire le lien entre le « core business » et les équipes techniques, internes ou externes. De fortes capacités de communication et d’analyse sont également indispensables ».

Marc – « Il doit également être à l’aise pour naviguer sur des problématiques à court, moyen et long terme. Lorsqu’arrive le temps de répondre à l’enjeu business du moment, l’architecte doit avoir la capacité à analyser les impacts des différents choix, établir des scenarios. C’est un rôle qui combine analyse et action. La curiosité et l’allocentrisme sont aussi des caractéristiques clés qui permettent de s’imprégner des attentes de son client ».

Vous souhaitez aller plus loin ?

Bénéficiez de notre expertise pour auditer, challenger vos choix et solutions technologiques.

Autres articles